Albumotof figuludif
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Blitzkrieg: contre-offensive à Zasheykovo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Friedrich
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 11/10/2009

MessageSujet: Blitzkrieg: contre-offensive à Zasheykovo   Lun 3 Déc - 17:03

Campagne « Front-Russe » Friedrich vs Flush – 30ème partie à venir

Historique des combats ici - Scénario là


Journal du soldat Fritz servant au KG Friedrich en Russie depuis le 22 juin 1941

Lorsque le 22 juin après avoir couru la Pologne puis la France, nous nous élançâmes à l’assaut de l’ours russe nous étions convaincus que nous serions de retour dans notre Bavière natale pour Noël. Mais plus notre folle chevauchée nous menait loin de notre foyer, plus le pays ennemi paraissait s’agrandir. Et depuis cinq mois que nous étions partis, pas une semaine ne s’était écoulée sans que nous ayons jaugé notre bravoure à l’aune de celle d’Ivan.

Bien sûr il avait fallu faire sauter quelque place fortifiée,

Bien sûr il avait fallu franchir l’Yrpen à la rame sous le feu ennemi,

Bien sûr il avait fallu s’enfoncer profondément dans les lignes adverses au risque d’un fatal encerclement,

Bien sûr il avait fallu repousser la charge furieuse des cavaliers cosaques pour y échapper,

Bien sûr il avait fallu anéantir une maladroite contre attaque de T34,

Bien sûr il avait fallu combattre pied à pied dans les rues de Kiev,

Bien sûr il avait fallu se jouer de la boue et de toutes les avanies de ce maudit pays…
]

Mais les hommes et le matériel suivait, autant que la Luftwaffe nous appuyait. Et à chaque combat mené, nous nous couvrions un peu plus de gloire et allongions crânement la liste des détenteurs de la croix de fer. L’Oberleutnant Heinz Manteuffel et sa section de pionniers était passé maître dans l’art du coup de main au cœur des lignes ennemies, chevauchant le plus souvent les panzer du Leutnant Prosit pour qui aucun danger ne semblait insurmontable et aucun ennemi indomptable. La pièce de 37mm du Feldwebel était désormais capable de moucher quiconque se présentait dans sa mire fut-ce-il dans la brume matinale ou par une nuit sans lune. A maintes reprises la section de StuG du Stabsfeldwel Zumbierfass avait brillé au point d’arracher la décision quand Ivan se montrait trop accrocheur.


Et le Feldwebel Schnaps, pilote du Sdkfz 222 de notre bien aimé chef Herr Oberst Graf von Friedrich n’était pas en reste, n’hésitant jamais à monter en pointe de nos assaut quand notre ardeur semblait faiblir…


Aussi lorsque qu’à la fin septembre le Leutnant Prosit toucha ses nouveaux Panzer III et que nous fûmes réaffectés au groupe d’armées centre, dans la pince nord qui devait encercler Moscou, nous étions sûrs de notre valeur; et si l’espoir de passer Noël en famille s’estompait, nous n’étions pas moins convaincus que nous défilerions bientôt fièrement sur la Place Rouge.


Mais dès le premier assaut sur les collines de Dobrosselye, les choses commençèrent à changer et l’Oberleutnant Mannteufel fut le premier de nos héros à tomber. Yvan s’était fait plus mordant et la météo se faisant de moins en mois clémente. Très vite nous dûmes nous passer de l’appui de nos Stuka. Les bolchéviques s’enhardirent même au point d’envoyer des partisans nos arrières, jusqu’à mener un raid pour tenter de libérer un commissaire politique que nous rattrapâmes de justesse avec un obus de 75. Les maudits chars KV se firent également plus présents et nous dûmes apprendre à jouer de nos Acht-Acht pour les faire taire.

Des combats d’octobre, celui de la forêt de Kanyutino fut certainement le plus mémorable, car nous dûmes percer à travers bois et déjouer une embuscade de T34. Mais ce ne fût pas sans mal car la voiture blindée de notre bien aimé chef qui une énième fois était passé en pointe de la manœuvre, fut touchée, notre Oberst fut blessé, et le Feldwebel Schnaps fut tué…

Résumé des opérations du 2 au 12 octobre ici.

Néanmoins lnous tenions notre premier objectif et le 18 octobre la ligne Rzhev-Vyazma était tombée, entrainant un repli général des troupes soviétiques sur une 3ème ligne défensive.
C’est alors qu’eut lieu la bataille de Durnevo qui dura une semaine et ne vit notre victoire qu’après la mise en échec d’une violente contre attaque d’Ivan, qui nous présenta pour la première fois les orgues de Staline. Mais plus encore qu’à Kanyutino nous perdîmes de nombreux camarades et abandonnâmes les carcasses d’une douzaine de nos blindés. Une nouvelle fois l’ennemi s’était replié mais avait emporté avec lui notre bien aimé chef que nous ne retrouvâmes que trois semaines plus tard au gré de l’avancée du front.

Vers la fin novembre nous continuions de progresser malgré les embuscades, mais notre Kampfgruppe n’était plus que l’ombre de lui-même. Le 22 nous enterrâmes notre 3ème héros. Car le Leutnant Prosit fut lâché par sa bonne étoile et ne survécut pas une ultime charge menée face au dernier char KV rencontré sur la rive est de la Volga…


Arrivé à 35 km de Kalinine à 175 km au nord ouest de Moscou, nous reçûmes l’ordre de nous arrêter tant que la terre était assez meuble pour y creuser nos tombes trous de combat. Et comme la Luftwaffe ne pouvait plus nous soutenir dans le ciel, outre l’appoint de quelque matériel retapé à la hâte sur nos arrières, la Luftwaffe vint nous renforcer au sol sous la forme d’une compagnie de Fallschirmjäger.

Le 1er décembre 1941, engoncés sous la neige, une poignée de vétérans endurcis s’apprêtait donc à faire face à la tempête sibérienne s’ébranlant au-delà d’un horizon aussi bouché qu’était lointain l’espoir de partager un Christstollen dans une ferme bavaroise…



Dernière édition par Friedrich le Lun 3 Déc - 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://friedspiel.forumactif.com
Friedrich
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 11/10/2009

MessageSujet: Re: Blitzkrieg: contre-offensive à Zasheykovo   Lun 3 Déc - 17:19




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://friedspiel.forumactif.com
 
Blitzkrieg: contre-offensive à Zasheykovo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La famille presidentielle en contre-offensive
» [Blitzkrieg]: recherche joueur britton..
» Tactique gobelins contre nains
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Friedspiel Parade :: A la Manoeuvre :: Seconde Guerre Mondiale-
Sauter vers: